AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entrevue Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kernos

avatar

Nombre de messages : 177
Age : 32
Localisation : Le Palais d'Ambre
Date d'inscription : 17/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambrien
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: Entrevue Royale   Sam 2 Juin - 1:03

Kernos avait regardé le départ de Llewelyn, suivi de celui de son apprentie Judith, sans broncher. Il se dit dans son fort intérieur.

*Bon débarras, ce type me met mal à l'aise... Mais son idée n'est pas mauvaise, les informations de Corwin nous seront précieuses... Mais me retrouver avec lui, et sans prétexte...*

Il fut tiré de ses pensées par l'apparition soudaine et bruyante d'un homme aux vêtements rouges et blancs que Fiona venait de transférer par Atout. Apparemment, lui et sa tante semblaient être familiers, le baise-main était une chose que Fi n'autorisait que très rarement, encore moins à des inconnus, et le fait qu'elle le convia à intervenir dans leur petite réunion de famille, tout portait à le confirmer.

En général, Kernos aimait les entrées fracassantes, où du moins pleine de panache, mais là... Il était de mauvaise humeur. La fatigue de ses derniers jours, sa blessure récente qui le tiraillait un peu, l'excitation du combat, l'impression de tourner en rond, la menace qui planait au-dessus de leurs têtes à tous et sa haine envers Jurt, récente mais puissante, l'empêchèrent d'apprécier cette arrivée originale.

Il écouta l'inconnu, son énervement grandi un peu plus devant ses fanfaronnades et son attitude débordante d'orgueil. Il fronça légérémment les sourcils en regardant l'homme se mettant en scène.


*Non mais pour qui il se prend le bouffon du roi, la moindre des choses c'est de se présenter quand on débarque en plein milieu d'un conseil de cet importance...Des petits fours... Tsssss...C'est pas lui qui vient de lutter pour sauver Corwin...*

Kernos essaya de contenir derrière ses lèvres les insultes qui lui venaient à l'esprit. Il fut distrait par le départ de Matthias qui prétexta une envie de fumer soudaine pour s'éclipser.

*Bizarre, il me semblait qu'il gouttait peu à la saveur du tabac local... Enfin,il a trouvé une excuse valable pour sortir... Je me sens à l'étroit ici, et un résumé de la situation pour l'autre clown ne m'apportera rien de plus...*

Il chercha un moyen de se sauver et de trouver un prétexte valable pour se retrouver avec Llewelyn et son apprentie, afin de prendre des nouvelles de Corwin. La solution lui apparut en posant sur le fauteuil vide qu'occupait Judith. Vide? Pas tout à fait, la demoiselle avait oublié sa veste sur le siège.

*Après tout, c'est un motif comme un autre...*

Il se leva et prit la veste soigneusement. Il se tourna vers l'assemblée.

Veuillez bien vouloir m'excuser, mais je crois que je vais rejoindre Matthias afin de ne pas vous importuner d'avantage avec l'odeur de mon tabac.

Il inclina légèrement la tête pour saluer Fiona et Benedict, puis sortit dans le couloir. Matthias n'y était plus. Il haussa les épaules et se dirigea vers la chambre où Corwin se reposait, grâce à un domestique qui avait croisé Gérard portant son frère dans cette direction.

La suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: Entrevue Royale   Jeu 7 Juin - 16:46

Après la sortie de Kernos un lourd silence s’installe dans la salle. Très vite Bénédict qui lui aussi la pièce prétextent un quelque conque devoir ne pouvant attendre plus longtemps. Fiona a peine surprise se tourna vers Ranakel, sur son visage on peut lire un mélange d’amusement et de découragement.

- Encore une fois, ton aura à fait effet mon jeune Ranakel. Tu as vraiment un talent tout particulier pour faire fuir les gens.

C’était d’ailleurs pour ça qu’elle l’appréciait autant, il était en fait presque le contraire d’elle. Elle étaient charismatique, les gens l’appréciait au premier abord tout le contraire du jeune Ranakel.

- Dois-je vraiment te raconter ce qui c’est dit ! Tu vas encore faire régner le chaos autour de toi. Le meilleurs service que tu pourrais nous rendre serait sans doute de t’allier à l’autre camps.

Alors qu’elle disait ses mots, aucune rancœur n’était visible sur son visage seulement la fatalité.

Elle lui résuma tout de même ce qui a été dit. Une fois qu’elle eut fini, elle se tue quelques instants afin de laisser le temps à Ranakel d’intégrer les nouvelles informations.

- As-tu une idée de se que tu veux faire à présent, souhaites-tu nous apporter ton aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrevue Royale   Ven 8 Juin - 10:38

Le sombre rôdeur immobile, drapé dans son manteau brun, semble absent comme une monumentale statue sans visage planté dans un coin de la salle du trône.

Il écoute pourtant avec attention les paroles échangé entre la sorcière rousse d'Ambre et l'inconnu qu'elle avait amené dans la salle par atout après l'assaut, un jeune homme bien bâti, bronzé avec un visage assez dur arborant un air hautain typique des princes d’Ambre. Il parle d’une voix profonde.

Sans en avoir l’air, Lürn écoute avec attention le conciliabule des deux nobles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrevue Royale   Sam 9 Juin - 1:05

Malgré son entrée fracassante et son air guilleret, lorsque Fiona fit son résumé, Ranakel resta attentif, à un point presque inquiétant. Un peu comme si son expansivité précédente n'était qu'une facade pour le public... Lorsque Fiona lui demanda s'il comptait participer, Ranakel commença par se défaire de son chapeau, qu'il confia l'air de rien à Michel. Puis dit:

"Bon, au moins, ils ont pensé au valet de pied à défaut de petits fours. Mais, trêve de plaisanterie."

S'asseyant en face de la rousse, Ranakel prit un air préoccupé:

"Je crois que la plupart des gens ne comprennent pas l'ampleur du problème... Machin a pris un truc? Bah, on lui balance tout dans la face! Ca parait bien dit comme ça, et je n'ai jamais été contre un peu de brutalité, seulement, ce que certains oublient, c'est que Gerard est hors service, car, il garde Corwin, et que Julian est tout autant hors service... Benedict gagnerait à communiquer, je me doute qu'il a noté le problème, mais n'ai aucune idée de quel flanc il compte se charger... Peut-être les deux à vrai dire, mais, ça me paraît hasardeux, un plan catastrophe... Et j'aime pas ça."

Il poussa un soupir, puis, tritura nerveusement un pan de sa cape.

"Mais en prime, il n'y a pas que la défense... Je suppose que la moitié de ceux qui ont participés à cette petite sauterie attendent patiemment au chevet de Corwin ou à celui de Julian. Il y a assez de personnes ici, sans oublier qu'ils sont eux-même assez grand pour prévenir quiconque leur sera d'une moindre aide. C'est à dire quiconque voudra botter les fesses d'un type capable de désequilibrer l'univers. C'est à dire potentiellement n'importe qui."

Ranakel fit une moue. C'était vague, bien trop à son goût. Il marqua une pause pour reflechir plus avant à ce qu'impliquait cette situation, puis, reprit posément.

"Jurt n'a pas capturé Julian et Corwin par hasard je pense. Chacun a un interêt particulier. Corwin pourrait menacer son emprise sur sa propre marelle, ce qui prouve qu'un contrôle constant de celle-ci lui est indispensable, et nous permet d'aisément supposer qu'il n'en est pas loin.

Julian défend Arden, et Ambre par extension... Sans lui, la forêt doit être une véritable passoire... Ca ne permettra sans doute pas à Jurt de lancer un assaut de masse, sinon, il aurait vraisemblablement choisi quelqu'un d'autre, et n'aurait pas eu besoin de cette Marelle... Par contre, il y a fort à parier qu'à l'heure où nous parlons, les lieux sont déjà pleins à craquer d'espions, voleurs ou autres assassins. La Marelle de Corwin ne lui suffit pas, il a besoin de quelque chose de plus, que ce soit quelqu'un en moins, quelque chose en Ambre, ou la planification d'un assaut futur..."


Il marqua une nouvelle pause, reflechissant, puis se leva brusquement de son siège.

"Bon, vous devez mieux savoir que moi ce dont il pourrait s'agir, je vous laisse référencier ce que ce pourrait être, ce qui manque déjà, et autres. De mon côté, je vais prendre des nouvelles de la défense, et au possible, redensifier le filet de protection au sein même du palais, faute de mieux."


Puis, il claqua du doigt avant de pointer Michel de l'index:

"Vous là, vous n'allez pas me faire croire qu'un type placé idéalement pour éviter les tirs d'arbalette d'en face [Rajouter "Et en armes" si les armes de Michel sont visibles ou devinables] est un vrai valet de pied. Vous allez m'être utile, et je devine à votre lenteur au départ que vous n'avez rien de mieux à faire, donc, suivez-moi."

Il fit un grand et pompeux signe envers Fiona, puis, se retira, le pas pressé, de la pièce...

[ Arrow Inspection générale ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrevue Royale   Sam 9 Juin - 3:12

Lürn ne fait pas un geste pour attraper le chapeau qui tombe à ses pieds.
Il ne bouge pas un membre, toisant l'inconnu de toute sa hauteur, le visage dans l'ombre impénétrable du capuchon de son grand manteau qui le couvre complètement, ne laissant dépasser de ses mitaines que le bout de ses doigts puissants.

Dans un drapé d’indifférence, le rôdeur laisse l’homme divaguer devant la princesse d’Ambre jusqu’au moment où l’inconnu se lève et s’adresse à lui…
    - Vous là, vous n'allez pas me faire croire qu'un type placé idéalement pour éviter les tirs d'arbalète d'en face est un vrai valet de pied. Vous allez m'être utile, et je devine à votre lenteur au départ que vous n'avez rien de mieux à faire, donc, suivez-moi."
… avant de quitter la pièce rapidement.
Lürn le suit doucement de la tête jusqu’à ce qu’il ait disparu puis se retourne vers Fiona.

La princesse d’Ambre a l’apparence trompeuse d’une fragile petite jeune femme rousse, vétue d’une belle robe de velours mauve et or qui souligne une silhouette parfaitement féminine.

La magicienne pose ses yeux verts, aux reflets ineffables et intenses, sur les ténèbres qui cachent le regard du géant et d’une voix enchanteresse dans laquelle pointe de l’amusement, elle dit :
    - Tu n’es pas au service de Julian.


Le rôdeur reste impassible. La princesse poursuit :
    - Tu vas m’être utile.


Fiona entretient Lürn un peu plus d’une heure. Elle parle à voix basse, assise dans le fauteuil à coté du feu qui crépite dans l'âtre d'une cheminée. Il écoute, debout devant elle. Finalement, il s’incline devant la princesse et se retire la laissant seule dans la pièce.

-> Scène de crime
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Entrevue Royale [Topic Temporaire]   Sam 9 Juin - 22:58

Edit by Lydwin: Désolé j'ai pas vu que tu n'étais pas sortie
[En attendant que le sujet "Entrevue Royale" ne soit réouvert, je poste ici mon message de sortie de la pièce ou se déroulait la réunion et j'ai enchainé dans un nouveau topic.]

Ses interlocuteurs avaient tous, tour à tour, trouvés une excuse pour se défiler et aller vaquer à d’autres occupations. La question de l’organisation des recherches restait donc toujours posée. Les groupes finiraient de toute façon bien par se former d’eux-mêmes, seulement, ce ne serait sans doute pas pour les meilleures raisons…Nul doute que les intrigues personnelles prendraient tôt ou tard le dessus, et que chacun tenterait d’en apprendre le plus possible sur ses compagnons, dans le but, bien sur, de les utiliser un jour ou l’autre. La manipulation était le passe-temps préféré des Ambriens, et ça ne datait pas de la veille. Très bien, dans ce cas, elle n’avait d’autre choix que de se glisser à la table de jeu, et de faire valoir sa main, gardant bien entendu quelques atouts dans sa manche. On n’était jamais trop prudent en Ambre.

En parlant d’Atout, c’est par ce moyen de locomotion quasi instantané qu’elle s’éclipsa à son tour (pour les observateurs, il s’agit d’un atout dont le dos est frappé de la Licorne). La conversation entre Ranakel et sa mère prenait fin, et le jeune homme exubérant qui était arrivé par atout entamait une discussion avec le lieutenant de Julian. Lisa n’avait plus de temps à perdre en bavardages inutiles et, au fil de l’après-midi, elle avait savamment conçu un plan d’action, dont il était plus que temps d’entamer la réalisation. Elle s’excusa et disparut, ne se donnant pas la peine d’expliquer son départ comme l’avaient fait les autres, après tout à quoi bon mentir quand vos vis-à-vis sont tout à fait conscients de cet état de fait ? C’était hélas monnaie courante au palais, et la jeune femme trouvait cela tout simplement grotesque, mais c’était ainsi, les mondanités…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrevue Royale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrevue Royale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Anons (Entrevue avec Amaral Duclona - Radio Optimum)
» |G.Royale|
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les princes d'Ambre (Forum RPG) :: La cour d'Ambre :: Le Palais-
Sauter vers: