AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au Bosquet de la Licorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au Bosquet de la Licorne   Lun 23 Avr - 21:38

Après avoir finalisé les préparatifs de la cérémonie dans la Cité. Moander avait emprunté un cheval pour se rendre dans un lieu mythique où il n'avait encore jamais mis les pieds.
Il avait chevauché pendant 1/2 journée en Arden pour arriver à proximité de l'endroit où, des âges auparavant, Obéron prétendait avoir vu la licorne, rencontre qui l'amena à la prendre comme symbole du royaume.
Le Bosquet de la Licorne se trouvait là, un véritable paradigme luxuriant à la frontière d'Arden et de Garnath qui gardait encore les cicatrices des incendies et des batailles propres aux guerres livrées par Ambre.
Cette vision idyllique était incarné par cette clairière dissymétrique où une petite source coulait d'un amas de roches, faisant une mare bien claire, puis un minuscule ruisseau qui s'en va vers Garnath pour se jeter dans l'Oisen.

Moander se sentit envahir par la joie, il imaginait la rencontre entre son aïeul et sa vénérée licorne...


*Vais-je voir apparaître devant moi le mythe, ce qui voudrait dire que je me fais du soucis pour rien??? ou la funeste phrase de Random se sera finalement réalisé??? En tout cas, je ne serais pas venu pour rien... ce lieu a vraiment une aura toute autre encore que la basilique...*

Moander décida de scruter d'abord les environs, l'ambiance était des plus calmes. Il s'approcha de la mare, il s'agenouilla à terre et prit dans ses mains son eau, eau dans laquelle la licorne avait du s'abreuver... Il espérait vraiment la voir, ou au moins distinguer des traces de son passage récent...
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Lun 23 Avr - 22:21

Ce ne fut pas la licorne qu’aperçut Moander mais on ombre qui se faufilait entre les arbres, cette ombre n’avait rien à faire en ce lieu ou la nature était reine. Moander sentit sa présence plus qu’il ne la vit mais il ressentit un danger.

Souhaites-tu aller voir de quoi il retourne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Lun 23 Avr - 22:42

Le sentiment d'une présence suspecte en ce lieu si paisible alerta immédiatement les sens de Moander... Immédiatement, il essaya de scuter autour de lui ce qu'il se passait, il crut percevoir de légers mouvements de branches. Il décida de s'approcher sans en avoir l'air de l'endroit en question, prêt à sortir son épée ou à immobiliser un quelconque individu si danger se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Mar 24 Avr - 13:23

Ce n’est pas un mais plusieurs monstres qui apparaissent devant toi, ils ont l’air prêt à attaquer.


Veux-tu te battre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Mar 24 Avr - 15:07

Avant d'arriver à cet endroit, une créature rouge plutôt imposante et musculeuse apparut en face de Moander. Elle fut suivie par d'autres encore. Elles semblaient tout droit sortir de l'image que nous nous faisons de l'enfer et n'avaient pas l'air de vouloir discuter. Elles ne semblaient pas armés mais plutôt dotées d'une forte puissance physique quoique je peux me tromper, si j'ai à me défendre, il faudra tenter de les maintenir à distance et trouver un moyen de les immobiliser en essayant de frapper leurs membres mobiles.

*Tentons quand même une amorce de discussion s'ils connaissent le langage, ces créatures n'ont manifestement rien à faire là??? mais au pire je peux gagner du temps pour mieux analyser la situation et mieux me préparer à une éventuelle défense*

La main gauche de Moander effleura le pommeau de son épée, histoire de s'assurer qu'elle était bien là et s'exclama en même temps :

- Bonjour, ne soyez pas si agressifs, il y a suffisament d'eau pour vous désaltérer ici et je ne pense pas que mes deux infimes gorgées n'aient entamé les réserves...
On ne m'avait pas dit qu'il y avait une espèce comme la votre en Arden; vous êtes nouveaux ici peut-être???? Que faites-vous ici???
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Ven 27 Avr - 9:57

- Ce n’est pas d’eau que nous voulons nous désaltérer Ambrien mais de ton sang ! Nous avons soif de vengeance ! Ton ancêtre Obéron nous a enfermé voilà des siècles dans un monde vide, longtemps nous avons voyagé dans le vide, nous n’avions devant nous qu’une immensité noire. Mais un homme nous a libérer et nous allons nous venger de ton peuple.

Cette espèce bien que très rustre est très difficile à battre, elle possède une immunité naturelle à la marelle et au Logrus et sa force sur humaine en fait un adversaire redoutable.
Elle se jette sur toi ! Que fais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Ven 27 Avr - 14:45

*Et bien, ces créatures ne manquaient pas de surprise... Elles avaient pu déterminer que j'avais du sang Ambrien en moi ce qui n'est pas une évidence, malgré leur apparence, elles semblaient avoir des capacités psychiques plutôt importantes...
Mon aïeul les avait enfermé pour une raison inconnue et elles voulaient ma perte...*

La première créature s'avança vers moi à toute allure, et était suivi par 2 de ses semblables
De prime abord, elle ne semblait pas munie d'une agilité impressionnante, et je décidais donc de profiter de ma vitesse de déplacement et mes réflexes pour lui couper un membre inférieur lorsqu'il arriverait à portée de ma flamberge.
Au contact, la créature prise dans son élan tomba en avant de plusieurs mètres, sa jambe gauche immobile et inerte titillant la vue de mes yeux.
Dans sa suite, employant la même technique, en décidant de ne pas céder un mètre de terrain, je tranchai le bras gauche de mes deux autres adversaires.
Aucunes d'elles, malgré leur chute à terre ne se plaignaient, elles étaient gravement handicapées mais ne bronchaient pas. Pourraient-elles se relever??? Je leur laissais encore l'occasion de fuir et de s'expliquer...

Les autres créatures me jaugeaient, elles hésitaient mais leur nombre encore important, que j'évaluais à une douzaine pouvait me rendre la vie difficile si elles coordonnaient leur action.
Je donnais un violent coup de botte aux deux créatures désarçonnés pour les éloigner de l'espace de combat.


*Bon, j'ai encore sans aucune difficulté accès à ma monture qui est attaché là-bas, au pire la fuite sera facile. Donc tentons d'en savoir un peu plus...*

Moander fit agiter sa lourde flamberge, une épée à deux mains à la lame ondulée, d'une seule main, avant de ramener la pointe vers le sol. Il s'écria :

- Dites-moi, arrêtons ce cinéma grotesque... Si vous n'êtes pas au courant, Obéron est décédé il y a déjà quelque temps. Vous êtes déjà vengé!! Pourquoi vous-avait-il enfermé??? Je pense que nous pouvons même vous offrir en partie réparation pour celà.
Par contre, que faites-vous ici??? Ne me dites pas que vous me suivez depuis longtemps, je l'aurais remarqué... Qui êtes-vous?? Qu'attendez-vous de moi??? Si c'est la mort, je peux la donner à vos trois camarades immédiatement...Et qui est cet homme qui vous a libéré???


*Il est possible qu'Obéron les a enfermé dans une poche d'ombre, si c'est le cas, l'homme qui les a libéré devait le savoir, possède une grande maîtrise des Ombres et ne porte peut-être pas Ambre dans son coeur.
En tout cas, la balle est dans leur camp*
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Mar 1 Mai - 12:40

Les créatures sont aussi stupide qu’elles en ont l’air, elles ne veulent pas discuter et cinq des survivantes se jettent sur toi, elles te frappent à coup de griffe, à plusieurs endroit ta peau est profondément entaillée et les blessures semble être infectée : les griffes des créatures semblent être empoisonnées.
Tu ne pourras pas les battre uns à uns à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Mar 1 Mai - 15:51

Les 12 créatures rouges s'échangèrent des regards, deux gloussèrent.
Elles ne semblaient pas spécialement prête à discuter.
Une parmi elles fit un hochement de tête, et tout à coup, 8 d'entre elles accoururent en même temps dans ma direction.
Là cela devenait sérieux, car elles avaient décidé de m'attaquer de toute part et apparemment avec un unique objectif en tête, avoir ma peau quitte à perdre certains de leurs membres.
Je décidais donc de me rapprocher de ma monture en reculant tout en conservant ma garde, prêt à frapper, le corps de la créature qui m'avait adressé la parole tout à l'heure à quelques mètres seulement.
Elles arrivaient lancer, la violence de l'impact me fit reculer de quelques centimètres, une d'entre elle gisait à mes pieds transpercé de part en part par ma lame, il n'était plus question d'épargner des vies maintenant.
Je la dégageais au plus vite, pour atteindre celle qui tendait les griffes sur mon flan. Je visais la tête, sa carotyde n'était qu'entaillée mais n'avait plus de bras gauche, elle avait levé le bras pour parer le coup.

Au même moment, deux autres me prirent par derrière et de l'autre côté, je sentis de profondes griffes acérées me transpercer la peau. Une impression de chaleur traversait mes sens au moment où je sentis les griffes se retirer de mon être. Elles ne pensaient qu'à me refrapper et les autres allaient faire de même. Je décidais donc de faire un grand cercle avec ma lame pour les écarter de moi un temps. Dans cette action, je réussis à trancher le corps en 2 d'un de mes assaillants surpris par ma tentative.
La situation était à nouveau arrêtée, mes 5 adversaires restant, 4 mètres en face de moi, les 4 autres au loin semblaient s'amuser et ne pas s'inquiéter du résultat possible. Je ne me sentais pas spécialement essouflé mais je sentais mes forces s'affaiblir, ce ne pouvait être que psychologique néanmoins. Mes blessures étaient déjà infectés et les plaies potentiellement profondes pas belles à voir du tout.

*Mes choix sont limités. Je pourrais probablement les éliminer un par un, mais ce sont des bêtes sauvages fanatiques qui ne tiennent absolument pas à la vie, si j'attaque les 5 maintenant, même si je les tue, je suis sur d'être à nouveau touché et étant donné les dégâts qu'occasionnent ces saletés de griffes, ce ne serait pas raisonnable...
La licorne me pardonnera ma faiblesse, je viendrais nettoyer ce bosquet de ses saloperies pour elle, mais pas au prix de ma vie*

Brusquement, je me retournais et me mis à courir vers ma monture.
La première créature à qui j'avais coupé une jambe rampait vers elle, elle n'était qu'à quelques mètres d'elle mais elle ne progressait pas vite du tout. Elle voulait m'éliminer ma seule façon de fuir. Je la rattrapai, lui coupai la 2ème jambe et lui pris d'une main son coup. Les autres créatures m'avaient prises en chasse avec un léger temps de retard mais elles n'étaient qu'à une quinzaine de mètres derrière et je sentais leur pression.

En sautant sur ma monture, je chuchotai à la créature entre mes mains que je considérais comme leur chef :

- Tu sais que je suis ta seule chance de survie!! Alors arrête les...

* Ambre est le seul endroit où on pourra le guérir de ses pertes de membres!! S'il tient à la vie et au pouvoir de chef auprès son espèce, il n'a pas le choix car sinon, c'est la mort.*

Je lançais ma monture au galop en direction d'Ambre.

[HRP: j'attends comment vont réagir les créatures, si je leur échappe ou pas, si ma blessure s'aggrave...]
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   Mar 1 Mai - 19:52

Tu réussis à t'enfuir sans problème mais tes blessures sont sérieuses, seul tu ne les soigneras pas, tu devrais te rendre au palais.

Les créatures partent mais elles laissent leurs morts et leurs blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Bosquet de la Licorne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au Bosquet de la Licorne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» Hymne pour la Licorne ou gros delire fievreux de ma part...
» Ombre de la Licorne vue par la Chine
» La licorne et la jeune fille…
» la licorne arrivé au temple du scorpion.(libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les princes d'Ambre (Forum RPG) :: Archives :: Quête n°1 :: Ambre-
Sauter vers: