AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 descente aux enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: descente aux enfers   Mer 6 Juin - 16:15

La descente avait commencé. Le paysage qui défilait n'avait plus grand chose de cohérent. Un puzzle d'objets hétéroclites tentait de s'assembler autour de la jeep qui, elle même, n'avait plus de dimensions fixes. Le moteur changeait de bruit régulièrement, passant de la toux asmathique aux complexes harmoniques d'un vaisseau spatial.
Pacosme se concentrait sur la persistance du moteur pendant le voyage, Ulcand focalisait son esprit sur la Marelle de Corwin et Planchapain, sur les pneus et la route.

le pare-brise avait été cassé par un tronc d'arbre, une explosion avait brûlé la peau et une partie des cheveux de Pacosme et Ulcand. Planchapain avait lutté contre une migale sauteuse qui s'était introduite dans la jeep.
Il fut conclu à l'unanimité qu'un arrêt s'imposait.

Après avoir garé l'engin (qui ne ressemblait plus vraiment à une jeep) au bord d'une route déserte, ils se dirigèrent vers une station service pour panser les plaies, désincruster les fragments de pare-brise de leur peau et se désaltérer.

Ils entrairent dans la salle et s'installèrent à une table. La station était calme et peu fréquentée. Seule une autre table était occupée par des humanoides armés d'épées. Ils portaient aussi un implant d'une technologie avancée qui leur recouvrait la tête de l'oeil droit à l'occiput .

une serveuse s'avança et, alors que sa gorge émit des glougloussements, son casque traduisit:
"venu d'ailleur, fortune. Avez vous l'intention de me demander de la matière nutritionelle assimilable à votre organisme par votre méthabolisme?"

Pacosme grimaça en enlevant un éclat de verre de son avant-bras. Il le posa sur la table en soupirant et dit:
"le plat du jour ma poulette!"
Le disque dur de l'implant prit le relais:
"Glouglouglouglou glouglouglouglouglouglou $^* glouglouglouglouglouglou blop glouuuuuglouglouglouglou,glouglouglouglouglouglou sprotch areuuuuar glouglouglouglouglouglougloub"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Mer 6 Juin - 17:34

Planchapain avait pris de quoi s’armer avant le départ. Il avait fait connaissance avec des pistolets que l’on pouvait même utiliser sous la pluie et qui projetaient plusieurs balles sans vous exploser à la figure. Se laissant balader par les deux inconnus, il avait adopté la stratégie du Loir : simuler un sommeil profond permettait l’effet de surprise mais aussi de soutirer passivement moult informations aux personnes présentes. Il ne comprenait pas grand-chose à ce voyage… Le bruit de la mitrailleuse l’avait cependant tiré d’un sommeil profond. Il était resté figé en voyant le combat qui faisait rage autour de lui. Cependant, tendant son sabre courbé aux dehors de la « jeep » (une sorte de chariot pétaradant dont les chevaux restaient invisibles) il avait pu couper quelques têtes… et cela avait sitôt suffit à le requinquer.

A un moment, une mygale géante lui avait créé quelques problèmes, et son cuir chevelu saignait désormais à flot sur la table de l’ « auberge ».



Les habitants de cette ombre lui paraissaient complètement étrangers. La nausée qu’il avait ressentie durant tout le voyage continuait à lui pétrir les boyaux.

Mais comme avaler cette mixture horrible qui sentait le rat crevé ? Il enfouissait donc de temps en temps sa tête à l’intérieur de son surcot pour y prélever une bonne part du jambon qu’il avait « arrangé » dans les cuisines et mâcher discrètement sa pitance.

Entre deux bouchées il regarda ses étranges compagnons et s’exclama :



- ‘On ! ‘Est-ce on fait ‘ainant ? (borp !) on va pas moisir au milieu de ces gens bizzares plus longtemps, hein ?…



Et il fit un signe en direction des hommes attablés.

La serveuse, qui n’avait malheureusement rien d’aguichant, lui montra du doigt la flaque de sang qui s’étalait sur la table.



- Glouglouglgouglgou ?...



- Oui ma belle, il semble en effet que la météo ne soit pas au beau fixe. Je prévois cependant une éclaircie pour la fin de la matinée…



Et l’humanoïde, voyant dans cette réponse un consentement à sa demande, se mit à lécher la flaque de sang de sa longue langue verte, glougloutant de plaisir.



- Diantre !!! Je crois que je vais vomir !



La serveuse leva vers lui des yeux pleins d’espoir et ouvrit la bouche.



- Non… tout compte fait je vais garder le contenu de mon estomac pour moi… S’il vous plait… partons d’ici…



L’autre eu un air désolé, et continua à laper dans un horrible bruit de succion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulcand

avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
174/1000  (174/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Mer 6 Juin - 19:28

*Beurk c'est infâme*

"Bon on y va on a de la route."

Ulcand se leva, jeta royalement un credstick sur la table et retourna à la jeep suivi par Pacosme et Planchapain. Tous trois étaient un peu retournés par ce repas, aussi Ulcand choisit-il sciemment de trouver une ombre où l'on mangerait mieux. Bientôt la jeep devenue entre temps une superbe hispano-suiza roulant avec précision sur une route asphaltée pour eux seuls se gara devant un établissement chic surgit de nulle part.

"Voici les clefs", fit Ulcand au groom qui se précipitait déjà pour tenir les portières.

Comme ils entraient dans le restaurant les trois hommes notèrent l'espace clair et confortable, la scène où se produisait un jazz-band plutôt doué, et tout un tas de convives présentant bien... enfin à l'exception des trois tables occupées par des pseudopodes à tentacule urticants passablement éméchés tout au fond.

"Si ces messieurs veulent me donner leurs manteaux", fit la dame vestiaire tandis qu'Ulcand l'ignorait royalement, préférant conserver sa cape.

"Y aurait-il moyen d'appliquer quelques compresses nous avons connu un incident de route. Ensuite vous nous servirez le menu du jour, enfin si vous ne cuisinez pas à l'huile de vidange!"

Devant l'air interloqué du réceptionniste Ulcand déploya un rire sonore, ce qui sembla calmer les inquiétudes du réceptionniste qui indiqua aux trois hommes où était l'infirmerie.

Peu après avoir repris visage humain ils étaient attablés pas trop loin du jazz-band et des éméchés du fond qui les contemplaient avec une idée derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Mer 6 Juin - 20:02

Pacosme, ayant miraculeusement trouvé le portefeuille d'un sosie, était partit louer un smoking à bretelles et le chapeau assortit, il revint à la table et engagea la discussion:
"Maintenant que j'y pense, on est partit un peu vite de l'autre ombre, les deux homme qu'il y avait dans la station étaient armés; ils devaient être mercenaires, on aurait pu les embaucher pour nous ouvrir le chemin...
Il faudra faire une pause pour prendre quelques épéistes et du matos de reconnaissance comme des jumelles.
oh et, j'y pense, on devra sûrement finir le chemin à sabot"

Pacosme prit une cigarette dans la poche d'un serveur qui passait, mit un pouce sous ses bretelles et se renversa dans sa chaise, les pieds posés sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Mer 6 Juin - 20:10

Les trois calamars d’eau douce dévisageaient les nouveaux arrivants avec insistance.

Planchapain, qui détestait être ainsi dévisagé –surtout par des invertébrés au sang bleu – posa le pouce de la main droite, poing fermé, sur le bout de son nez, et déplia les quatre doigts restant qu’il fit frétiller en tout sens. Les pseudo-pieuvres furent parcourues d’un frémissement lugubre. Il s’exprima, de sa voix de stentor qui perturba les musiciens :



- Ah ! Voilà un taudis fort propret ! Je gage que nous n’avons pas affaire à des vampires comme il nous fut tantôt donné de l’être ! Ahhh ! Tabergiste ! Une once de viande rouge et de rhum pour notre joyeuse compagnie ! Musiciens, cessez de nous estourbir de vos notes funèbres ! Une gigue pour réjouir le cœur de tous ces spectateurs à l’air morne !



Saisissant la bouteille qui traînait sur la table de leurs voisins poulpes, il la déboucha, but une rasade et émit un rot bruyant en fixant une bourgeoise à l’air outré.

Se baissant vers ses compagnons de voyage il murmura :



- Mille tornades ! Nous voilà tombés dans un synode religieux ! Ces faces de carne desséchée m’ont l’air aussi constipées qu’un poulain gavé de pois !



A ce moment là, une chose humide et gluante se posa sur son épaule. A l’odeur de flétan avarié, il su qu’un gentleman tentaculaire lui offrait une valse.

Se levant, il fit face au poulpe et se mit à danser comme un diable en chantant à tue-tête. Tournant autour de l’axe de sa jambe de bois, il projetait en tous sens son pied valide. Le public ne semblait pas manifester un entrain notable à l’exhibition de tant de dextérité. Le Triste Sire décida alors de joindre à se mouvement un frénétique battement de bras à l’effet ventilatoire indéniable. Grisé par cette chorégraphie, il asséna un coup de pied dans le bide mou du poulpe et, emporté par son élan, lui mis une main dans l’os rachidien, le frictionnant bien fort.



- Désolé, mon seigneur ! Mais cette valse se danse d’une façon complexe que vous ne devez pas connaître. Je vais vous apprendre !



Continuant de rouer sa victime de coups, tout en dansant, il saisit la bouteille et porta un toast tournoyant à l’assistance.



Il ajouta à l’attention d’Ulcand et Pacosme :



- Tout compte fait, cette capacité de visiter les ombres commence à montrer des possibilités enthousiasmantes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulcand

avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
174/1000  (174/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Mer 6 Juin - 20:41

Comme un autre pseudopode à tentacules urticants approchait Ulcand s'avança et plongea son regard dans celui de la créature. L'homme et le pseudopode se mirent à tourner lentement jusqu'à ce que la créature balance un violent coup de tentacule à un troisième.

Ulcand rejeta la tête en arrière pour rire à gorge déployée, non sans commander à l'orchestre un air un peu plus techno.


*Beurk plus jamais je n'entrerai dans la psyche de telles créatures.*

"Au moins ici c'est animé, quel dommage qu'ils soient si maladroits", ajouta-t-il en regardant Pacosme négocier un quatrième pseudopode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Mer 6 Juin - 22:29

Pacosme était encore à la table, il réfléchissait à la suite des évènements, un verre à la main. N'ayant pas le coeur à se salir, dès qu'il vu la viscosité s'approcher de lui il saisit le sceau à champagne de la table à coté et le tordit à main nue devant le pseudopode qui ,d'un air détaché, semblait à présent s'intéresser beaucoup plus à l'architecture de la salle qu'à Pacosme.

Alors que tous les regards convergeaient vers ses collègues, il cria:
"on a de la chance d'être tombés chez des ploucs, j'ai connu des ombres où même Brand raserait les murs."
Il éclata d'un rire ,qui ressemblait plus à un hurlement, en se penchant en arrière et attérit sur le dos en s'étouffant avec sa dernière taff de cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Jeu 7 Juin - 13:57

Terminant sa gigue endiablée et sa bouteille, Planchapain fit signe aux musiciens qui avaient entamé durant le combat un petit air fort joyeux et rythmé. Il posa son outre sur la tête du pseudopode avachi et repris sa place à sa table. Il jeta un regard hostile au sale clébard qui affichait l'air stupide d'un roquet rapportant un bâton baveux.



- Ah ! Voilà qui détend un peu l’atmosphère!



Le gérant de l’auberge, un gros homme guindé, vêtu d’un smoking et de deux gardes du corps taille xxxxxxl se fit un chemin au milieu des flaques d’encre. Il salua les trois compadres. Lorsqu’il s’exprimait, ses mains recouvertes de bagues et de pierreries jetaient alentour des éclats dignes d’une boule disco.



- Bonjour ! Yé suis Innigo Montoya, lé jefe de este boite dé djazz… Yé sui impressionné dé votre performance guerrière. Cépendant, este luego es una cantina répoutée, et yé né veux pas d’eimbrouille. Si vous voulez bien mé souivre yousqu’à la sortie, messieurs, yé vous séré très réconnaissant…



Planchapain attendit patiemment que ses deux compagnons de fortune décident de la marche à suivre. Dans son cas, il avait adopté la philosophie dite du Plancton : suivre le courant où qu’il aille, tout en évitant le plus possible les bouches gluantes des habitants des profondeurs. Il connaissait les types du style « Innigo ». Cette sorte de crapule, sous de beaux dehors de comtesse, pouvait... Enfin bref…



- Dites-moi, mon bon Innigo, traitez-vous toujours vos hôtes de marque avec le même laisser aller ?



- Gentleman, yé souis maître ici après Roustor, notre Dieu bien aimé et cé moi qué yé décide où mes hôtes séront lé plous à leur aise.



Puis se penchant vers eux il ajouta :



- Pét-être qué la salle clandestina, qui sé trouve dans la cave, vous séra plous intéressante… Nous disposons dé toutes sortes de juegos et d’activités réjouissantes pour lé cœur du voyageur en quête d’émotions fuertes… Si céla vous dit…



Levant un sourcil intéressé, Planchapain jeta un regard interrogateur à Ulcand et Pacosme.

Ce dernier, qui s’était relevé rapidement afin de reprendre sa position initiale, lorgnait avec indiscrétion les deux bosses qui gonflaient les vêtements des gardes du corps au niveau de la poitrine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Jeu 7 Juin - 14:19

Pacosme sortit le protefeuille qu'il avait trouvé tantôt et le brandit ouvert en évidence avant de le rempocher rapidement.

"Très bien nous sommes de la police, excuser le dérangement, oui,... restez calme, nous avons eu une infromation sur un attentat commendité par les pseudopodes pour la revendication de leurs droits. La diversion n'avait pour but que de permettre à l'agent nose (il montra sphynx, son chien) de faire une recherche d'explosif et nous avons trouvés un colis suspect (il montra le petit paquet que Sphynx avait apporté). RESTEZ CALME! Dans l'éventualité où il s'agirait d'une bombe, mes collègues et moi allons sortir doucement pour aller à la brigade de désamorçage. S'il vous plait, faîtes de la place jusqu'à la sortie".

Sans attendre la réponse des gros-bras, il se dirigea vers la sortie en tenant le paquet à bout de bras, comme s'il eu s'agit d'un reblochon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulcand

avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
174/1000  (174/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Jeu 7 Juin - 16:34

Ulcand fit mine de s'interposer entre Pacosme et d'éventuels intervenants sur le côté de la salle et l'escorta jusqu'au dehors. L'hispano-suiza les attendait, le portier tendant à Ulcand les clefs de la voiture.
Lorsque tous quatre furent montés Ulcand démarra et bientôt le ciel devint indigo, la végétation turquoise et les indigènes des espèces d'animaux vertébrés à six pattes sans yeux ni oreilles mais capables par un moyen inconnu de détecter les éventuels obstacles. Soudain Ulcand pila pour éviter une branche d'un arbre couleur rouille tout en compensant instinctivement avec la marelle pour en réduire la taille de moitié. La branche tomba sur le capot comme Ulcand se rappelait que rien dans le moteur ne menaçait plus d'exploser que du chocolat fondu.


"Sortons, la voiture est foutue. Au fait qu'a trouvé ton chien, Pacosme? Hé le chocolat fondu a peut-être encore un peu de cambuis tu ne devrais pas essayer de le consommer", ajouta-t-il en se tournant vers Planchapain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Ven 8 Juin - 2:59

Noyé dans sa réflexion (chose peu ordinaire chez lui) Planchapain se tourna vers Ulcand et s'enquit :

- Du chocolat? Qu'est que c'est que ça?

Se dirigeant vers l'avant de la caisse, il souleva le capot et y glissa un doigt qu'il porta ensuite à sa bouche.

- Bah! Quelle infection! Tu tentes de m'empoisonner?

Sphinx fourbit l'affreux cylindre hirsute qui lui servait de tête et l'engouffra sous le capot en se pourléchant les babines.

Se tournant vers le chemin, le Triste Sire caressa sa barbe.

- Bien, matelots... Je propose que nous réfléchissions un peu... D'après vos réactions, je conçois que la Marelle de Corwin est un lieu pouvant se révéler dangereux... Je propose donc de suivre le plan de Pacosme et d'enrôler une petite troupe de chair à canon pour surveiller nos arrières, devants et côtés... Il nous faut d'abord nous prémunir contre toute surprise, trouver des petits gars naifs qui seront habitués au terrain ousqu'on va. Que savez-vous sur la Marelle? Le lieu même? Forêt, plaine, marécage?
Ensuite, nous trouverons un moyen de transporter tout ce beau monde au lieu escompté... Nous les balançons sur l'endroit, et si ils disparaissent dans de grandes explosions de membres, on avise...

Fier de ce développement stratégique, il tourna lestement sa lourde carcasse vers Pacosme et Ulcand. Leur produisant son sourire le plus paillard, son oeil droit roulant sur lui-même tandis que l'autre était plissé comme le dessous de fesse d'une nonne.

- Ouaip! J'ai le pressentiment qu'une tempête du feu de Dieu nous attend, là-bas... Et moi, la météo ça me connais...

Un hululement lugubre s'éleva des environs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Ven 8 Juin - 12:58

A dire vrai, si, ce paquet contient des atouts. Oh, certes, ce sont justes de bêtes cartes et non de véritables atouts, ils n'ont pas le moindre pouvoir, mais, ce sont des atouts tout de même, non?

Le jeu contient, dans l'ordre, les noms suivants:

Allan
Léon
Line
Erin
Zlotan
Véronique
Olivier
Umgaga
Sandrine
Enrike
Nadine

Certaines particularités sont à noter. Comme les deux cartes représentant l'arcane XIII au tarot, aussi nommé arcane sans nom, que l'on trouve, l'une entre Zlotan et Véronique, l'autre entre Sandrine et Enrike, marquant comme des pauses. La première lettre de chaque nom est aussi particulièrement notable, mise en valeur, en gras, et compagnie.

Il est aussi notable de constater que toutes les personnes dépeintes sur les cartes sont représentées avec une qualité quasi-photographiques, et, surtout, tous morts de façons plus affreuses les unes que les autres. Le dos des cartes, quant à lui, représente symboliquement trois personnes et un chien dans une jeep qui se dirige droit vers un gouffre.

Hmm... Etrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Ven 8 Juin - 15:16

Pacosme avait déballé le paquet sur le capot
"Je t'avais demandé des atouts d'Ambre Sphinx, il me semblait avoir été clair."
"Est il surprenant pour un prince de la réalité de s'aperçevoir qu'une larve devienne papillon?"
"MMMh!"
Pacosme jetta un coup d'oeil au dos de la carte et le montra à Ulcand.
"Tu te souviens de notre discussion sur l'abîme?"
Il jeta la carte comme un croupier et s'adossa au capot, les bras croisés, en regardant les étranges bêtes qui passaient au loin.

"bon, apparemment,on n'est plus très loin et nous sommes attendu. Je vois deux alternatives: on se jette dans la gueule du loup avec une bombe, ou on dévie pour aller enquêter dans les cours du chaos".

Il montra la colline à l'horizon
"Il est fort probable que derrière cette colline, nous puissions trouver un détachement de chevaliers crédules qui suivraient n'importe quels dieux de passage. Il nous suffit de faire un peu d'esbroufe et c'est dans la poche
D'ailleur, il faudrait regarder dans la boite à gant s'il n'y aurait pas une paire de jumelle militaire pour approcher la marelle prudament"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Ven 8 Juin - 15:37

On avait vidé le contenu de la boite à gants et trouvé une paire de jumelles infrarouges, un paquet de chewing-gum, deux talkies-walkies et d’une boite de préservatifs extra larges.

Planchapain se concentra sur l’environnement. Il percevait non loin de là une bonne dose n’énergie négative, sous forme d’une horde de bêtes méchantes à longs crocs et se dit que le temps de partir était venu de tracer…



- Bon, on se concentre… Il faut une troupe… des cavaliers en plein bivouac… Le marchand de sable va passer…Eh eh !



Alors qu’ils avançaient, la pénombre se fit plus dense, le soleil accéléra visiblement sa course vers son coucher… A la lisière de la forêt, les arbres avaient été coupés, et plus loin se trouvait une colline. Un rideau de fumée noire épousait la ligne d’horizon. On entendait des bruits de trompettes et quelques déflagrations.

Arrivant vers le haut de la colline, ils virent le champ de bataille… Au loin, une ville dont les remparts étaient assiégés. Plus bas, un immense campement de tentes noires et des bivouacs dont les premiers feux s’illuminaient. Enfin, un chantier de construction où s’élevaient les moignons de charpentes des engins de siège.



- Bon, bon, attendons que les troupes se reposent et souhaitons qu’elles fassent de beaux rêves. Attendez-moi ici.



Planchapain descendit cahin-caha la pente herbeuse et s’avança vers le camp. Une sentinelle s’approcha de lui, il n’eut aucun mal à l’attirer dans un recoin, se faisant passer pour un maquereau du village voisin. Si la langue du soldat lui était inconnue, les gestes qu’il utilisa étaient assez peu subtils pour faire comprendre au troufion de quoi il en retournait.

Assommant, bâillonnant et se travestissant, le pirate rejoignit enfin le gros des rangs et se mêla à la saoulerie en cours. Il aimait cette atmosphère de bataille, l’odeur de la sueur et de l’alcool. Du sang séché, des cris des mutilés et des rires tonitruants.



Lorsqu’il remonta vers la colline, il était vêtu d’un uniforme ridicule portant un écusson représentant un lièvre d’or et tenait un havresac.

Il avait du mal à articuler.



- Mildits ! Quelle fête ! Les hommes prêts à mourir ont toujours tendance à sombrer dans les plus vils plaisirs ! Ce fut une véritable orgie là en bas !... Bon, j’ai tenté de trouver leur chef, un certain Vlad… Celui-ci a fait le rêve le plus horrible et réel de sa vie… ( utilisation d'onirisme)



Il afficha un air de contentement qui déformait son visage en une affreuse grimace.



- A l’aurore, trois hommes viendront les trouver, ils seront accompagnés d’un lièvre noir, et prélèveront sur cette armée une dîme d’hommes et de montures. Cela sera pour Vlad un gage de sa victoire prochaine mais aussi de son mariage avec sa bien-aimée, la princesse Fiona Moyengrandclaude, qui réside en ce castel ! En attendant, voici de la nourriture saine et un alcool dont vous me direz des nouvelles…



Et il lâcha son sac sur l’herbe tendre.



- Quant à toi, et il s’était tourné vers Sphinx avec un air pervers, il faut trouver le moyen de te transformer en noir lièvre… Eh eh… J’ai ici quelques pouces de tissu noir qui feront l’affaire… Eh eh eh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulcand

avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
174/1000  (174/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Ven 8 Juin - 18:01

Ulcand regarda le dos de la carte que lui montrait Pacosme.

"Et ce gouffre symboliserait l'abisse? Pourquoi pas après tout. En tous cas où que Sphinx ait trouvé ce paquet cela sonne comme un avertissement."

Ulcand sembla se perdre dans de lointaines pensées quand Planchapain revint. D'un air presque absent Ulcand écouta les explicatoins embrouillées. Finalement il prit le havresac et en sortit une tenue avec le lièvre.

"Par contre pour Sphinx je ne peux rien faire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Ven 8 Juin - 18:46

Pacosme paru surpris de voir un lièvre sortir du sac.

"Les probabilités pour que sire Planchapain ait mit un lièvre dans ce sac sans s'en souvenir son très minces.
Avez vous eu une carrière de magicien Ulcand?
En tout cas, cette surprise sied à mon chien qui imite très mal le lièvre. N'est ce pas?"


Sphynx répondit:
"Ne suis je pas plutôt censé les chasser?"

Il trouva un coin de terre sans poussière et s'installa, les bras derrière la tête.

"Bien attendons le petit matin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Ven 8 Juin - 20:58

Il avait beau y repenser, Pacosme ne comprenait toujours pas pourquoi son chien lui avait apporté un jeu bidon alors qu'il s'attendait à un jeu d'atout d'Ambre.
Soudain, il se demanda pourquoi il était là, à se remuer la couene, quitte à se retrouver face à des dangers alors que d'autres, au château, se masturbaient sur leurs pouvoirs (pas de sexe Lidwyn, simplement un symbole cruellement vrai) et attendaient qu'on leur donne des ordres en affichant un regard intense qui voulait dire: je suis intensément en train d'avoir l'air intelligent et irremplaçable alors que je prend la poussière dans un coin de pièce .
Il se dit qu'il n'était pas le seul Ambrien sur Terre et que, d'après ses lectures, d'autres s'intéressaient plus que lui à la gloire et au pouvoir. Il n'allait tout de même pas leur enlever le pain de la bouche, eux qui étaient si voraces...
Alors, il se leva, mit sa veste sur l'épaule et son chapeau sur la tête et dit/
"C'est ici que nos routes se séparent Ulcand et sire Planchapain, passez le bonjour à Jurt. Je vais suivre le conseil des atout: je m'en vais!
Bonne chance et, sans rancune les gars."

Il serra les mains de ses compagnons étonnés et parti au hasard du vent.
Il fit une pause en regardant par terre et cueillit un trèfle à 4 feuilles. Il se retourna avec un grand sourire et siffla son chien avant de cheminer vers de meilleurs cieux .

Ps pas la peine de me corriger cette fois ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Sam 9 Juin - 1:01

Planchapain, éberlué, se tourna vers Ulcand.

- Hum... Et toi? Toujours du voyage?

Puis il se mit à courir en hurlant : Pacosmmmmmmee! Revieeeeens!
Sphinx! Ramènes le pacosme, allez ramène!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulcand

avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
174/1000  (174/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Sam 9 Juin - 8:34

Ulcand était resté figé. Il ne comprenait pas ce qu'il venait de se produire.

Enfin il serra la main de Pacosme en lui souhaitant bonne chance.

Comme dans un état second il entendit alors Planchapain:


- Hum... Et toi? Toujours du voyage?
-Si fait, je n'aime pas laisser en suspens ce que j'ai commencé. A moins qu'il n'y ait une bonne raison. Je ne doute pas que Pacosme ait eu une bonne raison, mais pour moi je n'en ai que de poursuivre notre effort."

Ce n'est qu'après avoir dit cela qu'Ulcand prit conscience que PLanchapain avait entrepris de courrir comme un dératé après Pacosme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Sam 9 Juin - 15:51

Planchapain revint sur ses pas, la mine morne et l'oeil humide.



- Bon, peut-être qu’il changera d’avis… Il ne nous reste plus qu'à enrôler notre armada et à parcourir le dernier tronçon de la route pour la Marelle de Corwin…



A l'aube, il descendirent tous deux la colline. Un escadron de treize cavaliers les attendait. Au milieu de soldats bardés d'acier, un petit homme replet à tête de courge se dressait fièrement de son mètre cinquante au dessus d’une selle dorée.



- Combien de soldats pouvons-nous emporter avec nous? Je ne suis pas stratège et je te laisses le choix… Dit Planchapain à Ulcand…



Puis il sortit le lièvre noir de sa besace et le posa sur son épaule.



- Bonjour, Prince Vlad! Nous sommes les envoyés des Dieux. Il nous est parvenu un message disant que tu acceptais le pacte : une dîme d'hommes et de montures contre la victoire de ton camp et la promesse d'un hymen avec la princesse Fiona... Qu'as-tu à répondre?



L'homme se cambra et observa les deux ambriens avec prudence :



- Messeigneurs, j'ai fait un rêve, à la brune, où cette chose m'était promise... Je me plis donc à la volonté des Dieux, et vous amène ici douze chevaliers de haute lignée, courageux et redoutables. En échange, vous resterez avec nous jusqu'à ce que tous les termes de l'engagement soient respectés, cela va de soit.



- Comment? Tu oses nous proposer un marché vicié ? Crois-tu que les envoyés des Dieux se plient ainsi à la volonté des mortels ?



Et le Prince Vlad fut d’un coup pris d’u tremblement incontrôlable, il venait d’entrapercevoir deux oreilles de lièvre s’élever au dessus du chapeau de Planchapain.



- Paa… pa…pardonnez-moi… grand sage… Ces cavaliers vous conviennent-ils ?



Et il fit un geste en direction de sa garde.



Tordant la bouche vers Ulcand, le Triste Sire murmura :



- Douze ? Ca suffit Ulcand ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulcand

avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
174/1000  (174/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Dim 10 Juin - 11:45

*Bien joué Planchapain!*

"Maintenant nous allons devoir emmener les élus avec nous. Prince Vlad, priez pour que vos hommes reviennent couverts de gloire!"

Ulcand se tourna alors vers Planchapain et les douze guerriers:

"Hardi preux cavaliers! Suivez-moi, nous allons marcher contre nos ennemis."

Se tournant vers Pacosme et d'un ton beaucoup plus bas:

"On va les tester un peu en chemin."

Ulcand entreprit alors de marcher et pour mieux impressionner les ennemis agita les bras en passes mystérieuses juste que le petit groupe ne disparaisse dans une autre ombre.
Après plusieurs ombres traversées d'un coup surgit un inquiétant vol de démons ailés rouges de la taille d'un gros bison crachant de longues coulées de bave gluantes au sol. Un rapide dénombrement permettait d'estimer leur nombre à trois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Dim 10 Juin - 14:02

Planchapain leva les yeux au ciel. Il jeta un regard interrogatif à Ulcand.

- C’est toi qui fais ça ? Bon, matelots, voilà trois grosses mouches à anéantir. Soyez braves non d’un couaillon !

Et il mena le groupe vers l’abri des arbres afin d’obliger les trois infamies à se battre au sol.
Les douze salopards, surpris par de telles horreurs, mirent les chevaux à couvert et se dressèrent comme un seul homme face au trois masses qui avançaient rapidement, protégés par leurs boucliers ronds.
Planchapain sorti son pistolet de sa ceinture, un rictus de jouissance lui déformant le visage, et tira quelques projectiles sur les démons afin de ralentir leur course et de les faire atterrir.

Les chevaliers, d’abord surpris par la déflagration, se divisèrent en trois groupes de quatre afin de combattre les attaquants séparément et de défendre leurs arrières. Plantant leurs épées à même le sol, ils dressèrent devant eux leurs longues lances effilées afin de briser la première charge et de maintenir les démons à distance.
Planchapain se positionna derrière le groupe le plus à gauche, prêt à bondir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulcand

avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
174/1000  (174/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Lun 11 Juin - 11:17

Ulcand se positonna parmi le groupe central. Les démons chargèrent, venant s'empaler sur les lances qu'ils rompirent par leur simple masse. Aussitôt les cavaliers reprirent leurs épées en main et avec bravoure attaquèrent les démons. Bientôt ces derniers furent terrassés. Seul un des cavaliers avait eu un membre fracturé, les autres s'en étaient tirés avec de simples égratignures et contusions. Ulcand comme Planchapain avaient su éviter gracieusement les lourds démons.

*Entre chaosien et ambrien, j'espérais un peu mieux mais c'est déjà pas si mal.*

"Bravo, compagnons, les démons sont vaincus, poursuivons vers notre objectif!"

Ulcand se concentra intensément sur les ombres voisines et décela en l'une d'elles une influence de marelle différente. Il conduisit la petite troupe, non sans subir une légère migraine sur place. Les habituelles manières de procéder étaient en effet rendues plus difficiles.

La petite troupe parvint ainsi dans une ombre au ciel violet, des créatures cubiques avec de toutes petites pattes s'affairaient partout, alors que la route était visqueuse et glissante.


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Planchapain

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : cuisines
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: descente aux enfers   Lun 11 Juin - 13:53

- Je n’ai aucune idée de la forme que revêt la Marelle de Corwin… soupira Planchapain.

Cependant, notant les traits serrés d’Ulcand, il pris la relève et banda sa volonté vers le lieu qu’ils cherchaient. Les ombres semblaient revêtir des formes de plus en plus étranges. Seul le chemin de boue ne changeait pas. Ils traversèrent à un moment un lieu si obscur qu’il crut que leur chemin avait dévié vers ce que les autres appelaient le Chaos.
Les douze salopiaux les suivaient toujours, aussi insensibles, en apparence, que des boites de conserve sur patte. Il sentait cependant la peur ralentir leurs pas. Il fallait arriver vite à destination, sans quoi ils seraient obligés de les abandonnés là.
Le paysage repris petit à petit une forme « normale ». Le sentier qu’ils suivaient lui rappelait le chemin qu’il avait pris pour monter au château d’Ambre.
Il tentait de se concentrer sur les termes plutôt que sur l’aspect physique. Cette descente aux enfers semblait un bon apprentissage, et il commençait à ressentir le jeu des forces qui gouvernait le modelage des ombres.
Il commençait à douter qu’Ulcand en su plus que lui au sujet de la Marelle lorsqu’une vision s’imposa à son esprit. Une Rose d’Argent tournoyant sur elle-même, entourée de spectres aux visages tristes et où se lisait une étrange commisération. Cette illusion eu sur son esprit las l’effet d’une goulée de rhum, et sa démarche se fit plus sûre.
Avançant encore, presque à bout de force, l’image d’un arbre gigantesque zébra son esprit d’un éclair de verdure. Ce fut comme si un panneau indicateur s’était dressé sur son chemin.

*Avancer, avancer, avancer*,
cela lui rappelait l’épreuve de la Marelle originelle. Il ressentait une sorte de force contraire, mais se focalisait sur celle-ci comme le pêcheur suit le sillon de la nageoire du requin.
Ulcand semblait concentré, et plus un mot n’avait fusé de leur bouche depuis plusieurs heures.

Le chemin commençait à monter, un étrange brouillard naquit autour des quatorze silhouettes fantomatiques. Sous leurs pas, le sol semblait lézardé de crevasses et durcissait au fur et à mesure. Au milieu de la brume, une masse énorme semblait s’élever, menaçante et immobile.
Tout à coup, ils ressentirent une forme d’énergie reconnaissable, une sorte de rythme pulsant et électrique.
Planchapain stoppa le cortège d’un signe de main et murmura d’une voix enrouée :


- Je crois que nous sommes très proches… Impossible de distinguer quoi que ce soit dans cette purée de pois…

Et sa voix se perdit dans le brouillard comme le murmure du tissu sur la cuisse d’une jouvencelle, tandis que le bruit de quatorze épées sorties simultanément du fourreau déchirait le silence...

(suite : Marelle de Corwin, si je peux me permettre, bien sûr...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: descente aux enfers   

Revenir en haut Aller en bas
 
descente aux enfers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baie-de-Henne : la descente aux enfers(a MEDITER)
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net
» La descente aux enfers de Chaumette
» Une longue descente en enfers (PV Alexander Tarvo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les princes d'Ambre (Forum RPG) :: Archives :: Quête n°1 :: Ombres-
Sauter vers: