AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'ombre d'un parasol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Ven 15 Juin - 1:13

Pacosme est dissimulé pas très loin d’une intersection, dans une petite concavité de la sécrétion métallique qui compose les parois des couloirs. Quelque chose de plus grand qu’un homme se déplace avec une agilité et une rapidité effrayante dans toutes les directions de l’espace et ce malgré sa masse. Elle approche silencieusement de la bifurcation en rampant sur les murs à la manière d’un insecte. Elle cherche quelque chose.

La créature est un mélange d’arachnides et de lacertiliens, recouvert d’une couche lisse de poly-silicone métallique noir, proche du matériau qui compose les murs. Elle possède 4 paires de pattes très articulées qui se terminent par des appendices préhensiles armés de griffes-razoirs impressionnantes et d’un appendice caudal segmenté qui finit, par un dard aiguisé, un corps tout en longueur. Sa mâchoire aveugle est garnie de plusieurs rangées de dents-poignards. Cette horreur est l’aboutissement de plusieurs milliers d’années d’évolution vers la machine à tuer parfaite.

A l’intersection, elle hésite… puis s’approche de la flaque d’urine tournant le dos à la cachette de Pacosme. Elle disparaît dans la pénombre sans un bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Ven 15 Juin - 9:46

Pacosme était figé, il attendit un peu avant de se senitr assez en sécurité pour afficher un air écoeuré
*je m'était peut-être trompé, il n'en avait pas après moi , il se rendait à un concours de beauté*

Il se décolla de du mur et reprit sa route.
Plus loin, il marcha dans une flaque de liquide gluant.Cela ressemblait à de la salive. Pacosme sentit le liquide puis le passa sur le bout de sa langue avant de le cracher par terre
"c'est un fluide organique". Il était sûr que ce n'était pas toxique. Il avait une sorte d'intuition pour cela (HJ:la psychée d'un ambrien lui évite les poisons cf Zelazny). Il se recouvrit méthodiquement tout le corps de cette substance glaireuse et se retenant de vomir plusieurs fois. Il soigna particulièrement les pieds et reprit la route. Comme il éait possible qu'il soit le premier humanoïde à arpenter le lieu il décida, tel un ethnologue de donner un nom à sa trouvaille. Ainsi,après mûres réflexion, il se dit qu'il s'engoufrait encore plus loin dans l'antre des "paboberk"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Ven 15 Juin - 12:19

Pacosme s'enfonça dans un boyau en regardant régulièrement en arrière obeissant à une inquiétude maladive.
Il senti soudain un léger courant d'air et se rendit compte qu'il se trouvait en aplomb d'un tunnel qui partait à l'horizontale:
*saletées de Pabobeurk, il faut que je fasse gaffe aux trois dimensions*
Arrivé à une intersection, il utilisa le mirroir pour vérifier qu'il était bien seul puis, pour choisir son chemin, il utilisa la technique sacrée du plouf plouf.
La luminosité du nouveau boyau semblait s'amplifier, à moins que ce ne soit ses yeux qui s'accoutumaient.
Il se parlait intèrieurement pour se rassurer.
*rhââââ, mais qu'est ce que je fais ici? et qui était cette femme. Voulait-elle attirer mon attention? Ben si c'est le cas, je t'attend chérie...*
Il hésita quelques temps et décida de ne pas invoquer la Marelle pour l'instant. Il était toujours intrigué lorsqu'il se remémorait l'image qu'il avait eu d'une Marelle différente. Etait-il dans une sorte de château d'Ambre? Si c'était le cas, il aurait aimé discuter deux minutes avec le décorateur.
Réflection faite, il préferait n'en parler à personne...

Il espérait juste voir autrechose que des boyaux sinistres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Ven 15 Juin - 12:48

[N'accordes pas tant de foi à la psyché jeune ambrien (comme à rien d’autre d'ailleurs) : c'est une alliée inconstante quant il s'agit de lire les fils enchevêtrés du destin et nombre de grands esprits ont rencontré des fins funestes à lui faire une confiance aveugle.]

Pacosme est gluant de cette salive particulièrement dense et dégage une odeur pestilentielle. Une pensée lui traverse l’esprit : il se demande si les nombreuses enzymes pré-digestives que devait contenir ce mucus complexe n’étaient pas en train de digérer ses vêtements ou sa peau. Il écarte apparemment l’idée d’une boutade et poursuit son chemin… pour tomber nez à nez avec le paboderk qui l’attend, tapi dans l’obscurité, toutes lames dehors. La créature bondit comme un ressort fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Ven 15 Juin - 17:29

(hj:pour l'enzyme, si ça brûle, j'enlève; )

En immitant ainsi le mécanisme d'une montre suisse, le paboberk était à distance de l'épée de Pacosme. Ce dernier fit barrage à la progression de la bête cauchemardesque d'un coup d'épée transversal. La créature stoppa sa charge un temps. Pacosme tenta d'attraper un coctaïl-molotov et fit tomber son briquet.
"'Tain!!! Y'en a marre"

Il lâcha son sac. Et fit face à la bête pour lui dire:

"C'est ton jour de chance, tu viens de rencontrer un dieu, tête de gland"
Puis il s'engagea dans le combat

Pacosme tiendra sa position. Il contre attaquera chaque coup en misant sue ses reflexes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Sam 16 Juin - 3:10

Les griffes de la chose, des rasoirs capables d'entamer de l'acier, lacèrent profondément la poitrine de Pacosme manquant de peu de lui mettre le cœur à l'air.
L'ambrien ne doit certainement sa vie qu'à sa maîtrise de Ginzu. La lame tranche profondément dans la carapace de poly-silicone noir, une matière aussi résistante que de l’acier trempé. La blessure crache un sang vert foncé qui se trouve n'être rien d'autre qu'un acide organique particulièrement corrosif.

La créature, éventrée, bat en retraite dans l’ombre du couloir avec un cri strident.

L’hémorragie thoracique de Pacosme s’arrête rapidement. La blessure amorce lentement sa régénération.
Mais le sang de la chose est en train de ronger Ginzu et de mettre douloureusement à vif une côte de l’ambrien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Sam 16 Juin - 9:40

Pacosme mit une main sur sa blessure sans oser la toucher. il fouetta l'air de son épée pour en faire partir le plus de sang possible.
Il était à vif, il avait soif de vengeance et la bête allait revenir . En grimaçant, il mit ginzu dans son fourreau, se baissa pour récupérer son sac et son briquet.
Comme la créature avait déja criée,il s'alluma une cigarette en essayant de ne pas l'imbiber de sang Il vérifia dans son sac et compta deux coctaïls intact. Le contenu du troisième coulait sur goutait du sac.
il prit la bonbonne d'insecticide et garda le briquet dans l'autre main.
"Petit, petit, petit"
Il se mit à boiter vers le tunnel où se réfugiait le Paboberk .
Il savait que la bête allait surgir à n'importe quel moments de n'importe où.
.
Pacosme comptait utiliser la bonbonne pour faire une flamme et effrayer le paboberk , quand il en aura l'occasion, il allumera un coctaïl-molotov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Sam 16 Juin - 20:09

Pacosme poursuit le monstre dans le tunnel, l'aérosol insecticide dans une main, le briquet tempête allumé dans l'autre. La lumière de la flamme ajoute au champ de vision et donne aux boyaux des allures de cavernes.

De temps en temps, Pacosme décharge un peu d'insecticide sur le briquet qui crache une longue langue de feu, illuminant les ténèbres. Il suit la piste de sang verdâtre quand, dans la flamme, la créature apparaît soudain.

Elle respire doucement, le flanc collé à la paroi. Son abdomen a été largement éventré par Ginzu. Elle semble mourrante mais Pacosme sent que c'est le genre de bestiole dont il faut se méfier, même àl'article de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Sam 16 Juin - 20:16

Comme prévu pacosme lanca un cocktail sur le monstre et l'allume avec la flamme de la bonbonne. Puis, prévoyant que la réaction de la créature serait de foncer pour l'entrainer dans sa mort, il recula en dégainant, prêt à éclater son crâne avec ce qui restait de son épée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Sam 16 Juin - 22:19

La créature gigotte frénétiquement dans les flammes en produisant un cri strident. Ses mouvements violents font la démonstration de la force extraodinaire de la créature en entaillant le poly-silicone épais des parois du terrier.

Elle finit pas s'immobiliser tandis que les dernière flamme s'éteigne. Juste avant qu'un lourd silence tombe à nouveau sur les couloirs, emprunt d'une odeur infecte, Pacosme jurerait que d'autres sifflements aigus avait répondu à la souffrance de la créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Lun 18 Juin - 12:52

Pacosme resta en contemplation devant le cadavre avec un sourire sardonique. Puis il redressa la tête en entendant les cris stridents des congénères.

Il se mit à courir pour sa vie en s'aidant de son épée comme d'une canne. Son flanc était amoché et il avait une sensation vive de brûlure qui lui laissait penser qu'un acide travaillait sur sa côte touchée. Mais il fallait avant tout sortir d'ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Mar 19 Juin - 13:17

Des bruits ténus mais inquiétants résonnent dans les boyaux, comme une armée silencieuse qui charge.

Tous les sens de Pacosme sont en alerte tandis qu’il fuit en avant, presque aveugle, dans l’inextricable labyrinthe de couloirs irréguliers qui composent ce lieu inconnu. Jamais la situation ne lui a paru si critique alors qu’il comprend que la créature mortelle qu’il venait de tuer n’est qu’un individu d’une myriade. Même dans les terriers de Man Teiv, il n’avait pas eu une telle menace à ses trousses. Ce n’est pas tant de mourir qui l’inquiète que d’être capturé par ses choses et dévoré vivant comme Prométhée enchaîné au Caucase, voir peut-être pire.

L’ambrien se déplace aussi vite que lui permette ses blessures. La brûlure à l’acide cesse de le torturer mais ne semble pas vouloir entrer dans sa phase de régénération et handicape son déplacement. La griffure à l’épaule s’est refermée laissant une cicatrice impressionnante qui descend au sternum.

Une des créatures surgit de nulle part et se laisse tomber du plafond où il rampait sur Pacosme. Ginzu échappe à la main de son maître et va se perdre dans l’obscurité. Un combat de forces titanesques s’engage entre les deux êtres herculéens.

[Pacosme n'a pu évaluer pour l'instant que la Force et le Combat de la créature :
    Rapide
    Vitalité énorme (force Ambrienne)
    Souffle ambrien (Endurance Ambrienne, pas de régénération)
    Résistance aux armes blanches (poly-silicone métallique)
    Double dommage (griffes, machoire, appendice caudal)
    12 points
(Les capacités psychiques de la bête te sont encore inconnus et il serait suicidaire de les tester pendant un combat au corps-au-corps)]


Dernière édition par le Mar 19 Juin - 19:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Mar 19 Juin - 19:12

Pacosme était surprit de voir ses plaies se refermer aussi vite, même le légendaire Corwin n'aurait pas fait mieux. Cela ne lui était arrivé que dans une ombre où l'air était remplit de micro organisme cicatrisants.
Lorsque le Paboberk fondit sur lui, il ne comprit ce qu'il lui arrivait que lorsqu'il sentit les griffes se planter dans le dos. La créature l'avait agripé et le tirait comme un pêcheur sort son filet de l'eau. Sa gueule béante attendait de pouvoir goûter l'étrange proie.
Alors qu'il se rapprochait inextricablement des dents pointues, il mit toutes ses forces dans un crochet sur l'occiput de la bête en espérant casser la carapace.
Le coup fit mouche mais la carapace était plus solide qu'il n'y paru.
Le paboberk était néanmoins sonné, ce qui permit à Pacosme de décocher un second coup sur le front, puis un troisième.
A chaques impact, les griffes charcutaient un peu plus le dos de Pacosme. Il parvint à se décrocher et, en tombant sur le sol, à récupérer un cocktail. il l'alluma et le lanca sur la bête sonnée.

L'explosion fit roussir les sourcils de pacosme . La bête cria en se tordant dans les flammes liquides. Dans son chant du cygne, elle bondit vers Pacosme qui, au prix d'une douleur fulgurante dans le dos et le flanc bléssé, roula sur le coté pour l'éviter.Il eut néanmoins le bras brûlé par l'essence Le pabo berk agonisa quelques minutes, mais Pacosme ne prit pas le temps d'assister au spectacle.

Il avançait en gémissant, vouté sur son épée-canne, son bras brûlé pendait en suintant du sang et son buste ressemblait à une opération chirurgicale faite par un boucher aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Mer 20 Juin - 0:52

Pacosme clopine dans les boyaux sombres sans aucune idée de la bonne direction ou même de ce qu’il cherche. Il sait que les créatures sont maîtresses du terrain. Certaines le suivent tandis que d’autres le précèdent, lui interdisant certaines sections. Leur vision dans cette pénombre est indubitablement meilleure que la sienne et elle possède peut-être d’autre sens qui lui sont inconnu : sonar, vision dans l’infrarouge ou l’ultraviolet, réception électro-biologique, perception psychique... Le jeu de cache-cache est truqué. Sans avoir plus d’information, Pacosme sent qu’elles savent parfaitement où il est.
L’ambrien possède certes un avantage physique sur ces choses. Mais ses blessures l’entament sérieusement et face à plusieurs d’entre elle, ses chances sont faibles. Alors qu’attendent-elle pour attaquer ?

Soudain une lumière vive au bout d’un des tunnels éblouit douloureusement Pacosme. A contre jour, il discerne des silhouettes humanoïdes. Derrière lui, les créatures se décident enfin et charge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Mer 20 Juin - 16:10

Pacosme ne prend pas la peine de se retourner, il clopine avec la mort aux trousses vers les humanoïdes. La lumière l'aveugle et l'empêche de distinguer qui se tient à l'entrée. Même s'il a la désagréable sensation de vivre ce que racontent ceux qui ont frolés la mort, il espère que les personnes qui attendent dans la lumière au bout du tunnel ne sont pas les dieux de l'univers car, se dit-il, il ne se sent pas prêt pour faire le compte de ses bonnes actions.

Dans les derniers mètres de sa course, il ressentait la présence des créatures derrière lui par la contraction de la peau de sa nuque. Quand il fut à quelques mètres des hommes, il plongea en direction de leurs pieds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jurt

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 11/01/2007

Feuille de personnage
Royaume: Chaos
Nombre de points:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Sam 23 Juin - 10:30

Les paboderks arrêtent soudain leur charge et abandonne leur proie avec résignation.

Pacosme, allongé sur le sol, lève la tête. Les 5 humanoïdes sont grands et massifs, protégés par un lourd exosquelette biomécanique intégral de poly-silicone noir brillant qui n'est pas sans rappeler celui des paboderks. L'armure est bardé de fonctionnalités cybernétiques et de capteurs, notamment au niveau de la tête insectoïde. Ils portent un ceinturon multi-fonction, un bracelet à vibro-lames rétractiles sur chaque poignet et dans la main droite un fusils à plasma de dernière génération.

Tandis que 3 des guerriers le mettent en joue, les deux autres se saisissent de l'Ambrien sous les aisselles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Dim 24 Juin - 13:46

"Hey mais, en voila des manières. je veux parler à mon avocat.
Aïe ouantoue taul que tou maille l'oyeur bande d'indigènes attardés .
Dites vous savez que vous avez à faire à un dieux là?
P**ain, Ambre, c'est plus ce que c'était."


Il se cambra et cria vers le ciel:
"Hé ben heureusement qu'on est les êtres les plus dangereux et les plus forts de l'univers, sinon j'aurais vraiment l'impression d'être une lavette"

*je vais me la jouer plus diplomatique...*

"Hé, tas de ferraille, oui, toi le fétus dans ta boîte de conserve, vous êtes plutôt Mac ou Pc?"


Comme l'homme à qui il s'adressait ne lui répondait pas, il se mit à cracher sur tous les gens autour

"Si vous me lâchez pas dessuite, je vais vous cracher dessus jusqu'à ce que vous rouillez."


Puis il fut fatigué d'avoir tant remué et, alors qu'il était trainé par deux machines, il se relâcha en se sentant défaillir.

Puis, d'un coup, il se redressa comme piqué par une infirmière:

"Et d'abord comment ça se fait que vous ayez de la technologie aussi près d'un endroit réel?
-Boarf, au point où on en est..."


Il se décontracta et attendit patiemment qu'on arrête de le trainer dans la boue ou que les machines se rendent compte que de recevoir des cailloux dans les rotules en étant tiré par desouus les aisselles n'est pas le passe-temps favoris d'un prince d'Ambre chatouilleux.

Puis, il se mit à chanter la chanson qu'il avait apprise au château d'Ambre:
"Jurt est un tyran, popopom pom pom" hélas pour ses nouveaux compagnons, il ne connaissait que le premier couplet.
"Jurt est un tyran, popopom pom pom"
"Jurt est un tyran, dibidibidibidi tagada"
"Jurt est un tyran, doudaaa doudiiida"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacosme

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : ombre
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   Jeu 5 Juil - 13:49

Pacosme était devenu fou de rage, son fond paranoïaque le rongeait de l'intérieur si bien qu'il était maintenant persuadé que quelqu'un était responsable de sa situation et qu'il n'était finalement qu'un pion à sacrifier sur un échéquier.
Alors qu'ils le trainaient encore vers une destination inconnue, il s'arque bouta, le visage crispé de colère, et éclata d'un rugissement animal; et en propulsant des nuages de salive, il hurla d'une voix soudain sonore:

"Par le sang d'Ambre, que celui qui se joue de moi comme d'un pion soit maudit dans son enveloppe charnelle!"

Il se mit ensuite à hurler et eut l'impression que l'écho de ses dernières paroles persistaient au dessus du hurlement:
maudit... charnel..., mauit..., chael...; mui..., chel...; mi chel...

Il fut tellement surprit d'entendre ce prénom qu'il s'endormit (aheum)

A quelques mêtres de là, Sphynx mangeait de l'herbe et régurgitait son estomac avant de le ravaler, expérimentant ainsi une des formidables capacitées d'avoir plusieur fois le même plaisir en mangeant une bonne chose (l'autre étant bien entendu l'impudique souplesse dont font preuve les canidés et les félins)
Il dressa les oreilles et montra les crocs; il allait peut être enfin être utile à son maître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'ombre d'un parasol   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'ombre d'un parasol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les princes d'Ambre (Forum RPG) :: Archives :: Quête n°1 :: Ombres-
Sauter vers: