AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulrich

avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer   Ven 17 Oct - 4:40

en provenace de:
http://ambre.winnerforum.net/les-chambres-f6/appartement-consulaire-d-ulrich-t343-45.htm

Ulrich apparait devant la porte de l'auberge, à la croisée des chemins, l'odeur du fourage de l'écurie derrière la batisse emplit ses narines. Il est plié en deux, la douleur provenant de son ventre l'empéchant de se relever. Il sent son sang s'écouler de la blessure. Il sert sa carte contre sa plaie et se déplace tant bien que mal vers la porte d'entrée. Bien que la nuit soit avancée, l'auberge ne désemplit pas. L'odeur de la cheminée se fait de plus en plus forte, la lumière de plus en plus brillante.
*Aller encore un effort, c'est pas le moment de lacher*

Il pousse la porte plus avec son corps qu'avec sa main, juste assez pour tomber en avant et tourner de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Royaume: Neutre
Nombre de points:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Re: L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer   Lun 20 Oct - 21:10

Ton entrée dans l'auberge est saluée par un camaïeux de cris de surprise et/ou d'horreur.

Rapidement, les employés de l'auberge font le nécessaire pour venir à ton secours, stoppant l'hemorragie.

Pendant ce temps là, une poignée de volontaires se précipite dehors.
A leur grande surprise, ils ne voient pas âme qui vive.
Ni de monture.
Ni la moindre trace de sang sur la route. Vu la gravité de ta blessure, la logique aurait pourtant voulu que tu laisse derrière toi une belle traînée rouge.

Quelqu'un murmure tout bas, presque effrayé, résumant le sentiment général :
"Il est tombé du ciel ou quoi.... ?"

Les employés de l'auberge te reconnaissent immédiatement et te portent dans ta chambre attitrée.
Un médecin fait le nécessaire pour te tirer d'affaire, mais il paraît plutôt pessimiste.
Il paraît clair aux yeux de tout le monde que tu ne passeras pas la nuit... mais c'est bien mal connaître la constitution ambrienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrich

avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer   Sam 25 Oct - 23:02

NB: J'étais enroulé dans les couvertures quand je suis arrivé. Petit détail non innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrich

avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer   Sam 25 Oct - 23:41

Ulrich est réveillée par les rayons du soleil qui traverse à les rideaux, et par une douce odeur de lavande qui provient de l'oreiller. Il ouvre un oeil puis un autre. Deux choses le frappe immédiatement. Tout d'abord la douleur lancinante provenant de son abdomen, et ensuite la chambre: il s'agit de SA chambre à l'auberge d'Anne. Il tire les draps et voit un bandage large lui entourant tout le buste. Il est bien serré mais le laisse réspirer.

*Bien, ce n'est pas encore aujourd'hui que je vais mourrir. Examinons la situation ou plutot les conséquences: on a essayer de me tuer. moi, un diplomate du cercle d'Or. Ce n'est pas en rapport avec l'entrée de Macunha dans le Cercle ni en rapport avec l'accord militaire, cela a été signé, ma mort ni changerait rien. Quoi qu'il en soit c'est difficile à justifier politiquement. Chance pour moi, j'avais préparé une lettre pour mon second lui donnant plein pouvoirs et expliquant mon départ précipité. Je l'ai laissée sur le secrétaire, il ni a pas de raisons que mon agresseur l'ai trouvée, la nuit, dans le noir complet. Pas quand on échoue une tentative de meurtre. Autre bon point, Eyflamm était lui aussi au courant. Je suis passé avec les couvertures, elles ont du absorbé le sang, ou suffisament pour laisser peu de traces de sang. Donc, même si mon départ peut paraître suspect, il n'entrainera pas un incident diplomatique, pas au regard de tous les élements expliquant mon départ. C'est brusque mais sans conséquences autres. Le seul hic, c'est que j'ai laissé ma veste et mon sac là-bas. Ca peut paraitre louche, mais apres tout la gamine m'a incité à partir dans l'urgence avec ses insinuations sur mon agression. Elle avait raison d'ailleurs. Sale peste!
Bon qui maintenant? Armand dans le cadre du complot qu'il m'a cité? Peut-être. Ou alors l'agent infiltré sous les traits de Meriah? Si elle n'a pas compris tout ce que j'ai dit, elle a bien vu que j'étais louche, apres tout la gallerie des mirroirs l'est toujours.
Je doute qu'il y ai un rapport avec ma véritable identité. Moi qui voulait partir d'Ambre, c'est parfait.*

Ulrich sourit, malgrès son entaille, les choses auraient pu être pire. Puis son sourire s'estompe. Il se rend compte qu'il a déséperemment faim. Il regarde autour de lui, et voit sur la table de nuit une petite cloche. Il la prend et sonne. Deux minutes plus tard, Gus, le garcon de la ferme tappe à la porte. Il reconnait sa démarche dans les escaliers.

"Entrez" Dis Ulrich d'une voix cassée.
"Bonjour monseigneur, comment allez-vous?" demande Gus de son air empoté et timide, ne sachant pas quoi faire de ses mains.
"J'ai connu mieux Gus. Et j'ai terriblement faim. Tu peux m'apporter à manger? Et n'hésite pas sur les quantités. Un sanglier fera l'affaire, avec de l'eau, dans mon état il ne faut pas abusé de l'alcool"
"Oui oui, bien sur, pas de problémes."
Au moment ou il tourne les talons, Ulrich demande:
"Au fait j'ai dormi combien de temps?"
"Trois jours messire"
Ulrich blémit
C'est bon va me chercher à manger.
Tandis que le garcon s'éloigne dans l'escalier, Ulrich reste songeur.

*Finallement je ne suis pas si chanceux que ca, la blessure est plus grave que je ne pensais. C'est inquiétant.*

20 minutes plus tard Gus rentre avec un sanglier un bon broc d'eau et une miche de pain. Un sanglier, un broc d'eau et une miche de pain plus tard, Ulrich se sens être un autre homme.

Ulrich regarde la table de nuit et semble se concentrer dessus. Il n'avait pas fait attention mais il remarque là ou il y avait la cloche comme une carte maculée de sang. L'atout de l'auberge. Il la prend, se concentre dessus. Le contact commence à s'établir en même temps des perles de sueur montent au front d'Ulrich. Les vertiges arrivent.

*Pas la peine d'insister, ce n'est pas encore le moment. Par contre même si je dois m'écrouler, il y a quelque chose que je dois faire de suite.*

Ulrich retire ses draps, et délicatement s'assied sur le bord du lit. La douleur au ventre le lance. Il prend appui sur le lit et va pour se lever. La douleur est comme un éclair.

*Ok, je vois comment ca marche*

Il reprend appui sur le lit, et au lieu de se lever ne fait que s'accroupir. Même si il a mal la douleur reste acceptable. Il fixe la table de nuit, comme si tout l'univers gravitait autour. Il glisse sur le sol, un demi pas puis un autre. Il avance sa main et prends la poignée, il transpire à grosses gouttes. Délicatement il tire le tirroir, focalisé sur son contenu. Il met sa main dedans, et rencontre une boite en carton. Il la prend, se recouche sur son lit, ouvre la boite, et en tire les cartes de son jeu d'atout. Le jeu à l'air complet.

*Bien ca suffit pour l'instant*

Il choisi une carte et la met au sommet de la pile. Puis il plonge dans l'oreiller, rabat les couvertures, et place les mains sous le polochon, le jeu de carte fermement serrées. A peine fait, il s'endort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrich

avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer   Lun 27 Oct - 1:39

Ulrich se réveille quelques heures plus tard, du moins c'est ce qu'il semble: il fait nuit et il n'a pas faim. la douleur toujours là. Mais il est reposé. C'est déja ca.

*Pas la peine de provoquer. Restons coucher*

Il prend la cloche et sonne. Anne ouvre la porte 10 minutes plus tard.

"Ca fait plaisir de vous voir éveillé. Vous nous avez fait peur." "Nous pensions que vous ne passeriez pas la nuit. Qu'est-ce qui s'est passé?"
"A peine parti, je me suis fait agressé. J'ai du ma survie aux couvertures. Elles m'ont protégées du froid. Je vous remercie de m'avoir accueili."
"C'est normal, vous venez depuis longtemps."
"Je vous paierais à ma prochaine venue."
"Reposez-vous".


Anne me gratifia d'un sourire pui s'en alla et revins avec une bonne soupe. Ce régime fut conservé encore 2 jours, le temps de récuperer suffisament pour pouvoir voyager.

Ulrich parti après, a cheval, tout doucement. Il prit le chemin qu'il avait prit une semaine plus tôt. Il l'emmena là ou personne d'autre ne pouvait aller.
Bien vite les tours blanches et les toits en tuiles rouges furent visibles. Une fois arriver au pont levis, une voie bien connue se fit entendre.

"Hola cavalier, si vous êtes celui que vous semblez être, répondez à la question: elles furent innombrables, puis aucune et maintenant elles sont un nombre incertain"
"Les tours"
"Bienvenu messire"


Ulrich rentre dans el chateau. Tout le monde le salut.

Il ni a rien à redire. Il monta les marches lentement, salua Raul, récupéra sa bchevalière et le sabre, puis se coucha. Il mit prés de deux semaines complétes à récuperer. Pendant ce temps il profita de la campagne, réorganisa ses troupes, fit des projections sur des territoires ensoleillés et inconnus et réflechi beaucoup. Puis il reparti pour l'auberge d'Anne afin de payer son du.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auberge d'Anne, là ou il fait bon se reposer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les princes d'Ambre (Forum RPG) :: Les Ombres :: Ombres de la Marelle-
Sauter vers: