AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 FLASHBACKS - RP - EYFLAMM + AISLINN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eyflamm

avatar

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/04/2008

Feuille de personnage
Royaume: Ambre
Nombre de points:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: FLASHBACKS - RP - EYFLAMM + AISLINN   Mer 26 Nov - 19:54

Nous sommes dans les années 1805-1810, les campagnes Napoléoniennes battent leur plein et l'Empereur vole de victoires en victoires.
Eyflamm, alors agé d'une cinquantaine d'années (mais n'en paraissant que 16) s'est enrôlé dans l'armée impériale et y a obtenu ses galons de Capitaine à la force du poignet et de sa science de la tactique (en
partie grâce aux enseignements éclairés de son oncle).

Au début de l'hiver, son régiment fut mis au repos et une permission de plusieurs jours fut accordée à sa compagnie. C'est avec joie que cette nouvelle fut accueillie dans tout le casernement. Cela faisait sept longs mois qu'il n'en avaient eu.

Tard dans l'après-midi, il arriva en vue de Paris. Son cheval écumait de sueur, tant il l'avait poussé. Il était impatient de retrouver la demeure familliale où l'attendait, il le savait bien, la petite Aislinn. C'était sa soeur cadette, et le trésor sur lequel il veillait, avec la bénédiction de leur mère. Celle-ci s'absentait souvent, et parfois ne pouvait emmener la petite avec elle. C'était le cas depuis un an et du fait de son absence à lui aussi, il avait fallu confier la petite aux soins experts de l'intendante et de la nourrice de la maison.
Eyflamm entra dans la ville juste avant la tombée complète de la nuit. A cette heure, la maison devait surement être attablée. Il n'avait eu le temps de prévenir personne, aussi sa venue n'était pas attendue. Il savait cependant que son lit serait prêt, toujours entretenu par le personnel. Il n'avait pas besoin de plus, de toute façon. Il ramenait dans ses bagages ses effets personnel et quelques objets d'art, glânés ici et là, destinés à sa soeur. Il connaissait son goût pour la musique et lui avait trouvé quelques instruments typiques des pays étrangers où il avait été stationné. Et puis une poupée et divers jouets de son âge.

Enfin, il franchit le porche de la cour d'entrée. La nuit était maintenant complète, et les lampadaires peinaient à éclairer les rues. Il vit que le salon était encore eclairé, par les volets ajourés. Un chien aboya, surement un des lévriers de Flora,elle en laissait toujours quand elle partait, "pour veiller sur eux" disait-elle. Il attacha son cheval à l'anneau disposé près de la porte d'entrée, attrapa ses fontes bien remplies et les passa sur son épaule. Puis il gravit les marches et fit sonner la clochette. Après un petit instant d'attente, sous les aboyements du chien, la porte s'ouvrit sur l'Intendante qui le reconnût et s'écria :

- Oh ! Monsieur ...!

Elle ne put finir sa phrase qu'elle fut bousculée par une boule de poils qui manqua la renverser et qui se jeta sur Eyflamm .... pour lui faire la fête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambre.jdrforum.net/
Aislinn

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Royaume:
Nombre de points:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: FLASHBACKS - RP - EYFLAMM + AISLINN   Lun 1 Déc - 17:28

Lorsqu'Eyflamm se tourna vers la petite créature qui lui agrippait la jambe, il vit d'abord une crinière soyeuse de longs cheveux blancs, qui lui arrivait à la taille. Aislinn, le visage enfoui dans le pantalon d'officier impérial de son frère, était dans une chemise de nuit couleur crème brodée d'or, encore un peu trop grande pour elle.
Elle releva la tête avec un sourire espiègle, et alors qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose, un cri de colère retentit du haut de l'escalier:

"Hélèeeeeeene! Il est l'heure du bain! Où diable vous cachez-vous encore?!"

Alors qu'Eyflamm et l'intendante se tournerent vers l'origine de ce hurlement, la petite Aislinn se réfugia derrière les jambes de son frère, toujours agrippée à son pantalon.
Descendant le grand escalier central à toute vitesse, tenant à deux mains sa robe verte relevée aux chevilles, la nourrice et son fort embonpoint firent leur apparition.

"Ah Hélène! Enfin vous voilà, vous allez finir par me rend..."

Elle s'arrêta net, et son visage s'éclaira soudain à la vue du jeune homme.

"Oh! Monsieur Eyflamm, je ne vous avez pas vu! Quelle heureuse surprise!" Une courte révérence. "J'ignorez que vous deviez revenir ce soir! Si j'avais su, j'aurai rendu votre soeur plus présentable... Malheureusement j'ai bien peur qu'il lui faille bientôt se coucher, le précepteur vient très tôt demain pour sa leçon de piano."

Elle tendit la main vers la petite fille, toujours cachée derrière Eyflamm.

"Hélène venez ici tout de suite prendre votre bain!"

Aislinn répondit par une grimace.

"Hnnnnnnn!" Fit-elle en tirant la langue.
Puis tirant sur la manche de son frère, elle fit de sa petite voix:
"Hein que je peux rester avec toi Eyflamm, hein? Et puis tu pourras me raconter une histoire de la guerre!"

Son ton enfantin laissait penser qu'elle prenait le conflit qui ravageait l'Europe pour une simple jeu. Pourtant, c'etait cette même guerre qui avait forcé Florimel à franciser le nom de la jeune fille dans cette période anglophobe...
Toujours est-il, elle regardait son grand Frère avec un sourire radieux, comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FLASHBACKS - RP - EYFLAMM + AISLINN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» everything as change » aislinn & murtagh
» Il pleut ! Il pleut ! Bergèèèèère [Flashback][Bard]
» [Tour III - Terminé] Les blessures de guerre ne sont pas toujours physiques. [Flashback]
» "Les morts, ne racontent pas d'histoire" || Feat Aislinn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les princes d'Ambre (Forum RPG) :: Les Ombres :: Ombres de la Marelle :: Ombre terre-
Sauter vers: