AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De La Forêt Profonde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De La Forêt Profonde...   Mar 6 Mar - 2:11

Précédent

9 années s'écoulent…

La Forêt Profonde est un monde aussi vieux que les choses les plus vieilles, plus ancien que La Marelle d'Ambre.
La Forêt Profonde n'a ni début ni fin. Secrète, elle ne s'est jamais livré entière à une photo aérienne ou à un satellite. Les hommes n'ont rien inventé ou les mages n'ont rien découvert qui puissent la cerner. Elle sait se cacher comme se défendre.
La Forêt Profonde est vivante. Elle est intelligente et très inventive. Elle aime et déteste. Elle connaît la peur comme la colère. Elle n'est ni meilleure, ni pire que la Vie elle-même.

La lisière de la Forêt Profonde est un front : cornouillers et sorbiers lourds d'oiseaux et de petits rongeurs font le guet. Mais ce n'est qu'une avant-garde. Le gros de la troupe est en ordre serré derrière des draperies de mousses, de lichens et d'épicéas : chênes puissants, gros hêtres, sapins vifs... noyés dans un océan de ronces, d'arbustes et d'herbes grimpantes... autant d'essences que d'étoiles dans le ciel... autant de soldats qui ne tombent pas sans combattre... autant de pièges.

Derrières les premières lignes, les arbres morts, les arbustes entrelacés, les herbes folles et les rochers participent à faire du coeur de la forêt une citadelle imprenable. Des fossés étroits et profonds, parfois invisibles sous la végétation luxuriante, recelant des chaos de pierres coupantes comme des rasoirs, des torrents accidentés et des trous d'eaux communiquant avec le monde souterrain ; des pentes raides et glissantes, des falaises abruptes, de gros blocs de roches massifs ; des marécages labyrinthes, tourbières en formation, sables mouvants, miasmes mortifères et sources brûlantes ; les brumes, les brouillards et la nuit perpétuelle qui trompent, abusent et perdent... et tout ce qu'ils cachent : des carnassiers et des charognards efficaces pour faire disparaître les corps.

Les animaux de la Forêt Profonde sont légions : ils sont souvent plus grands, plus forts, plus violent... plus vieux aussi. Ce sont les champions de la forêt. Ours gigantesques, meute de loups impavides, sangliers géants, blaireaux féroces, chats sauvages, renards et chauves-souris enragés ; serpents, crapauds et salamandres venimeux ; moustiques vigoureux, coléoptères nécrophages, guêpiers meurtriers, ruches agressives, fourmilières et termitières couvrant toute la grande forêt...

La maladie est le dernier mais non le moindre des maux de la forêt : renards et vampires enragés, fièvres, infections pernicieuses, vers et mycoses nécrosantes, virus lents et meurtriers... Rien n'est épargné à celui dont La Forêt Profonde ne veut pas.

Ne vous laissez pas abuser par mes premiers mots : ce sont ceux que me dicte la Forêt Profonde. Pourtant pour chaque lieu terrifiant, il y a au moins un enchantement : cortèges d'oiseaux diurnes, geais, coucou, corbeaux, corneilles, autour ou d'oiseaux nocturnes, chouettes, hiboux, engoulevents... sources, ruisseaux, rivières, cascades et étangs... collines boisées, monts chauves, pics... clairières naturelles, jardins de lianes et de fleurs épiphytes... grottes cyclopéennes et mondes souterrains envahies de merveilles...

Des livres entiers ont été écrits sur la Forêt Profonde mais ils ne sont d'accord que sur le fait qu'elle a été, est et sera sauvage.
Ce qui ne veut pas dire que la Forêt Profonde ne connaît pas l'Homme et leur semblable. Comment aurait elle pu, elle, si collectionneuse, se priver de ce précieux et dangereux animal. Elle abrite souvent quelques ermites et autres sauvages qui ne pourraient en sortir, même si ils le désiraient. Mais surtout, elle est avant tout le domaine des Rôdeurs du prince Julian d’Ambre sur les chemins d’Arden.




La Forêt Profonde est l’extension d’Arden en Ombre et s’étend bien au-delà de l’arbre Ygg, jusque dans Les Cours du Chaos, comme un labyrinthe mortel, aux chemins périlleux, mais dont certains mènent quand même en Ambre. Julian en fait surveiller tous les sentiers par quelques uns de ses plus puissants et fidèles séides au nombre desquels sont les Rôdeurs.

Les Rôdeurs de La Forêt Profonde constituent l'avant-garde de la défense d'Ambre. Ce sont avant tout des guetteurs qui renseignent Julian sur les mouvements dans les forêts d'Ombre. Mais ce sont aussi d'habiles voltigeurs : éclaireurs insaisissables et guerriers d'élites, toujours en mouvement. Ils vivent toute leur vie dans les bois et en connaissent tous les mystères. Les Rôdeurs sont dévoués corps et âmes au prince Julian qui s'en désintéresse pourtant royalement.

De mémoire de Rôdeurs, Lürn est le plus illuste d'entre eux. On le décrit comme un géant au regard terrible et la force phénoménale. On dit qu'il peut devenir invisible, qu'il a des alliés parmi les plus puissantes créatures de La Forêt profonde, qu'il en connait tous les secrets et qu'il est protégé par elle. Invincible au combat, stratège d’exception, il est capable, à force d'harcèlements adroits, de perdre une armée entière d’envahisseurs expérimentés. Rien ne lui échappe de ce qui passe sur son territoire et s'il cherche, il trouve. Héros charismatique, maître de guerre et chef spirituel, il inspire aux rôdeurs du respect mélée d'une ferveur inextinguible.

Depuis la disparition de Julian, Lürn fait appliquer à la lettre les derniers ordres du prince d’Ambre sans faiblir : garder les chemins naturelles qui mènent en Arden et les interdire à quiconque ne possède pas le sang d’Ambre.

-------------------------------------------------------------------------------------

Les Rôdeurs de La Forêt Profonde (27 points)
    Vitalité doublée (2 points)
    Souffle supérieur (1 point)
    Maîtrise du combat (4 points)
    Camouflage (2 point)
    Horde (x3)

Artiste de la guerilla et de l'embuscade, les rôdeurs de La Forêt Profonde sont fidèles à Julian. Ils sont armés d'arcs longs, de sabres et de poignards. Ils portent des manteaux de camouflage à large capuchon qui leur permettent de se fondre dans un sous-bois jusqu'à devenir quasi-invisible etd es chaussons de chasse qui les rendent silencieux et ne laissent pas de trace.

Les affaires de Lürn
    - Un manteau sombre avec un large capuchon
    Camouflage (2 point)
    - Une tunique grise
    Invulnérabilité (4 points)
    - Des braies brunes
    - Des brassards brise-lames, aiguisés, autour des avant-bras
    Indestructible (4 points)
    - Des mitaines grises
    - Des chaussons de marche sans trace
    - 2 sacs à bandoulières
    - Une outre d'eau
    - Un poignard de chasse
    - Un Sabre masatoshi court
    Dommages mortelles (4 points)
    - Arc long kerenke de 100 livres et un carquois de 20 flèches.
    Dommages mortelles (4 points)
    - Anneau de métamorphose
    Formes variables : loup, ours, cerf, autour, saumon, chat sauvage, mulot, élémental de terre, élémental d'air, élémental de feu, élémental d'eau et humain camouflé. (2 points)
    Transfert de pouvoir (10 points)
Il a fallut un peu plus d'un mois (30 points = 30 jours) à Michel pour rassembler en Ombre sa panoplie de Lürn sensé le prémunir contre une rencontre éventuellement ombrageuse avec son oncle Julian et un mois pour se faire accepter des rôdeurs (27 points = 27 jours).
Patient et ne comptant plus son temps depuis des siècles, il a passé 9 ans à étudier la forêt sous l'identité de Lürn. La Forêt Profonde et une partie non négligeable d'Arden n'ont plus de mystère pour lui.
Maintenant il veut renontrer Julian et il laisse donc agir sa réputation.

-> Un réveil brutal
Revenir en haut Aller en bas
 
De La Forêt Profonde...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forêt Profonde
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt
» La forêt morvandelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les princes d'Ambre (Forum RPG) :: Archives :: Quête n°1 :: Ombres-
Sauter vers: